Origines et petite histoire du chauffage au poêle

Le poêle est un dispositif très ancien qui sert à chauffer les maisons. Il a vu le jour au Moyen Âge et sa forme a changé avec le temps, en fonction des besoins de l’utilisateur. Tour d’horizon sur les origines et sur l’évolution de ce dispositif.

Les ancêtres des poêles

Ils s’agissaient des dispositifs de chauffage inventés par les Romains qui se nommaient hypocaustes. Ils avaient la forme de foyers ouverts incrustés dans le sol et qui ne disposaient d’aucun conduit d’évacuation. Leur date de création constitue encore un sujet de discorde entre les chercheurs, puisque certains disent qu’ils sont apparus à l’époque médiévale, tandis que les autres avancent qu’ils sont nés pendant l’antiquité. Quoi qu’il en soit, ce sont des appareils qui ont réchauffé les maisons durant des années. Les foyers mixtes qui servent à la fois pour créer de la chaleur et pour cuire les aliments ne sont apparus que bien plus tard.

Le brasero et la cheminée

Le brasero était une forme d’appareil plus moderne et plus élaborée que les foyers ouverts même s’il était encore un outil rudimentaire. Il s’utilisait en dehors du logement, pendant le Moyen Âge. Ce dernier pouvait être transporté d’un endroit à l’autre, vu sa légèreté. C’est un récipient métallique à placer sur des trépieds. Étant donné qu’il était à l’origine de plusieurs incendies domestiques et produisait une grande quantité de gaz carboniques, les ménages l’ont abandonné petit à petit. C’était ainsi que sont apparues les cheminées intégrées au mur et disposant d’une évacuation.
Elles avaient la forme d’un cône en brique découpée en deux. Elles servaient, à la fois, pour cuisiner et pour se réchauffer au bois. Elles se rencontraient surtout dans les châteaux. Leur principal inconvénient était leur manque de performance, puisque l’énergie se perd en s’éloignant du foyer.

Les potagers, les chaufferettes jusqu’aux poêles

Afin de maintenir le confort de la maison, les appareils destinés à la réchauffer ont continué à évoluer. La cheminée qui était devenue transportable était également considérée comme un objet de décoration. Elle a subi de nombreuses améliorations. En Neuchâtel, elle servait même à fumer les aliments, puisqu’elle disposait d’un tué (hotte) fermé avec un clapet. Ensuite, les chaufferettes étaient apparues. C’étaient des petits chauffages pour les mains, les pieds et le lit. Elles avaient plusieurs formes en fonction des régions. Avec elles, était né le premier poêle appelé « Kachelofe », qui est d’origine alsacienne.

Les avantages de choisir le poêle à pétrole ?
Le poêle : chauffage d’appoint ou chauffage principal ?