Quel bois de chauffage faut-il privilégier ?

Types de bois de chauffage

Il est essentiel d’avoir un système de chauffage mieux adapté à sa maison. On discerne actuellement différentes sortes de chauffages présentés sur le marché, mais beaucoup s’orientent vers le chauffage en bois. Ce dernier qui coûte moins cher que l’électricité, offre plusieurs avantages par rapport aux autres genres de chauffage. Le bois de chauffage appelé aussi bois d’énergie fait usage de chauffage domestique. Le chauffage au bois enchante beaucoup les Français vu ses qualités écologiques. Comme le bois est distingué comme une source d’énergie convenable et compétitive, il faut choisir les meilleurs bois de chauffage.

Les différents types de bois de chauffage

Pour mieux réussir le chauffage au bois, il est essentiel de bien connaître le type de bois à choisir. Les bois de chauffage peuvent être spécifiés en deux catégories compte tenu de leur utilisation. En premier lieu, le bois dur désignant les arbres feuillus tels que le châtaignier, le chêne, ou encore l’érable. Ce sont des bois densifié et leur usage est très pratique. Ils permettent de garder le feu et la chaleur beaucoup plus longtemps. La bûche de bois dur offre le meilleur rendement et leur utilisation est privilégiée comme bois de chauffage à domicile. En second lieu, le bois mou ou tendre indiquant les arbres résineux tels que les pins, l’épicéa et les cyprès. Ce genre de bois est généralement utilisé pour allumer le feu, car il prend feu très vite. Conséquemment, les deux catégories de bois de chauffage sont complémentaires pour une utilisation optimale.

Le bois de chauffage, économique et écologique

Les bois de chauffage présentent beaucoup d’avantages, ainsi ils sont très sollicités sur le marché. Il est vrai que le prix des bois dépend surtout de leur mode de conditionnement, en bûches ou en granulés. Toutefois, le coût des bois reste bien le moins cher sur le marché donc le chauffage en bois est très économique. Ce type de chauffage est également écologique, c’est-à-dire qu’il est le moins nuisible pour l’environnement. Comme le bois n’est pas composé d’additifs, il ne donne lieu à aucun gaz nocif. Le gaz carbonique restitué lors de sa combustion sera absorbé naturellement par les végétaux. Quelques particules naturelles sont capables de polluer l’atmosphère, mais de façon bien moins grave que la pollution créée par la production d’électricité. En toute logique, le bois de chauffage est le plus privilégié pour le foyer.

Quel bois faut-il privilégier pour son chauffage ?

Un bois de chauffage de bonne qualité est un bois qui brûle très longtemps. Le pouvoir calorifique du feu ne provient pas effectivement de la flamme, mais des braises. Il faut alors bien choisir le bois de chauffage afin de créer un maximum de braises, d’où de chaleur. Le pourcentage d’humidité du bois de chauffage définit la puissance en énergie du chauffage en bois. Aussi, quel que soit l’appareil de chauffage tel que la poêle, l’insert ou encore la cheminée, le bon bois à employer est le bois de chauffage bien sec. Effectivement, le bois humide brûle très mal. Afin d’assurer que le bois est correctement sec pour produire une chauffe efficiente, il suffit de donner des coups entre les deux bûches. Plus le son du coup est sec, plus le bois est qualifié comme un bon bois combustible pour le chauffage. L’essence du bois joue également un rôle important pour la qualité du bois de chauffage.

Comment faire pour trouver un bon chauffagiste ?
Feu : les amoureux de la flamme préfèrent le spectacle de la cheminée