Ecologie et économie : comparaison des poêles à bois / à granulés

Les consommateurs sont de plus en plus soucieux de l’environnement à cause des impacts du réchauffement climatique. Mais ils décident également d’acheter un produit par rapport à un autre en fonction de leur budget. En effet, ils cherchent les poêles qui sont à la fois écologiques et économiques. Ils hésitent souvent entre les modèles à bûche et ceux à granulés. Quelques éclaircissements sur ces deux modèles dans les lignes qui suivent.

Comment fonctionnent ces chauffages ?

Le poêle à bûche est assez simple à utiliser, puisqu’il suffit de l’alimenter et de l’allumer pour chauffer la majorité des pièces du logement. Il est également doté d’un système d’évacuation complexe qui permet d’optimiser son efficacité. C’est pourquoi il diffère des chauffages ordinaires. Le modèle à granule, quant à lui, fonctionne grâce à des sciures de bois compressés, sous forme de petites pièces cylindriques (ce sont les granulés ou les pellets). Il dispose d’un réservoir qui automatise sa mise en marche. En effet, sa prise en main est plus simple que celui du poêle à buche. Quoi qu’il en soit, ces chauffages sont tous les deux écologiques, puisqu’ils fonctionnent grâce à une énergie renouvelable.

Quand et comment les utiliser ?

Ces deux modèles peuvent servir de chauffage d’appoint pendant l’hiver, mais ils conviennent également pour une utilisation durant le printemps ou l’automne. Ils permettent de réduire les dépenses énergétiques. En effet, ils peuvent se substituer à l’appareil de chauffe principal hors de la période de gel. Cependant, il y a quelques points qui les différencient. Les cheminées à bûches permettent de produire une énergie capable de réchauffer de nombreuses pièces à la fois, notamment s’ils se trouvent au rez-de-chaussée ou dans la salle de séjour. Celles à granulés n’ont pas cette même capacité, mais la chaleur qu’elle produit dure plus longtemps. De plus, il n’est pas nécessaire de l’alimenter constamment comme les cheminées à bûches.

Quelles sont les conditions requises pour leur installation ?

Que ce soit pour les chauffages à bûches ou à granulés, les conduits d’évacuation sont importants. Ils permettent de se débarrasser de la fumée qu’ils dégagent et de préserver la maison de la pollution par le CO2. Pour cela, il est possible de se servir d’un ancien système ou d’en créer un nouveau. Dans les deux cas, il est important de faire intervenir un professionnel. C’est l’unique condition à respecter pour l’installation de ces deux types d’équipements. En effet, leurs coûts d’installation sont les mêmes.

Quels sont les avantages du poêle à bois ?
Quel budget prévoir pour un poêle à pellets ?