En quoi consiste le bois de chauffage compressé ?

granulés de bois
Que ce soit en complément au bois traditionnel ou en remplacement, le bois compressé est de plus en plus utilisé. Grâce à sa méthode de fabrication inédite, ce dernier présente de nombreux atouts. En effet, en plus d’être très efficace pour chauffer, il est également très apprécié pour son aspect naturel et écologique.

Qu’est-ce que le bois de chauffage compressé ?

Également appelé bûche écologique, le bois de chauffage compressé est exclusivement fabriqué à partir de sciure et de copeaux de bois. Ces résidus sont recyclés sans subir de traitements chimiques. Vous pouvez obtenir plus de détails sur bois-brazeco.com/.

Une fois récoltés, les déchets passent dans des machines dans lesquelles ils sont broyés, séchés, puis compressés sous haute pression. Ces engins appelés briqueteuses à piston donnent ainsi naissance à du bois compacté 100 % naturel, dépourvu de colle et de liant. De plus, le bois densifié obtenu est aussi très solide grâce à son faible taux d’humidité qui est de 10 %.

Assemblé sous forme de bûches cylindrique ou rectangulaire, le bois compressé s’avère être un excellent combustible. Ce qui fait sa particularité, c’est surtout son pouvoir calorifique qui est 3 à 4 fois plus élevé que celui du bois classique. Par conséquent, il assure une durée de chauffe bien plus longue.

Cela dit, il est important de faire la distinction entre la bûche compressée de jour et de nuit. Fabriquée en branches de feuillus, la première catégorie permet de créer de belles flammes. Le deuxième type de bûche, quant à lui, est conçu en bois d’écorce et suffit à maintenir un feu toute une nuit.

Sachez également que le bois compressé convient à n’importe quel type d’appareil de chauffage. On peut donc aussi bien l’utiliser avec des chaudières à bûche ou à granulés, des cheminées, des poêles à bois ou même des inserts.

Comment conserver le bois compressé ?

Pour éviter de l’endommager, il est crucial de le conserver dans les meilleures conditions. Premièrement, il faut à tout prix qu’il soit stocké à l’abri de ses deux pires ennemis : l’humidité et la pluie.

En effet, comme ce type de bûche détient ses propriétés chauffantes de sa faible teneur en eau, sa durée de chauffe sera forcément réduite s’il ne reste pas au sec.

L’idéal serait donc déjà de les isoler du sol. Pour ce faire, vous pouvez les placer sur des palettes, par exemple. Cela évitera les remontées d’humidité de la dalle en béton.

Bien entendu, vous pouvez aussi bien les stocker dans votre garage qu’à l’intérieur de la maison, à côté de votre poêle à bois ou de votre cheminée. Cela vous évitera de ressortir pour en chercher à chaque fois.

À l’inverse, les endroits trop humides tels que les caves sont à bannir. Si vous y stockez vos bûches compressées, elles risquent fortement de gonfler, puis se transformer en résidus de sciure et de copeaux de bois.

Comment utiliser du bois de chauffage compressé ?

Le bois compressé s’utilise presque comme le bois traditionnel. Néanmoins, il faut faire attention par rapport à la quantité à utiliser, par exemple. Effectivement, comme ce type de bois est connu pour son fort pouvoir calorifique, une à deux bûches suffisent à faire du feu en moyenne.

Néanmoins, cette quantité peut varier selon l’appareil utilisé et la surface à chauffer.

Par ailleurs, même si le bois compressé est un excellent combustible, il est possible d’améliorer son rendement en appliquant quelques consignes utiles. Avant d’allumer le feu, il est fortement recommandé de fractionner les bûches en morceaux en les frottant l’une contre l’autre. Cette astuce permet d’avoir une plus grande surface de bois en contact avec les flammes.

Durant le premier quart d’heure d’allumage, le tirage doit être assez important pour que le feu puisse prendre et que la chaleur diffuse rapidement. Juste après, il faudra commencer à le réduire progressivement pour que les bûches se consument lentement.

D’ailleurs, même quand la température idéale est atteinte, il est fortement déconseillé de limiter l’arrivée d’air dans l’appareil chauffant. Étant donné le faible taux d’humidité du bois compressé, cela risque d’étouffer le feu et de créer de la fumée.

Enfin, veillez à ramoner votre conduit d’évacuation des fumées chaque année. Cela vous permettra de profiter du confort thermique que le bois compressé vous offre, tout en bannissant les risques d’incendie.

Avantages du bois compressé

La propreté

En effet, en optant pour du bois de chauffage compressé, vous dites au revoir à la poussière, aux petits insectes et à la moisissure. D’autre part, les bûches compressées présentent une combustion presque complète, avec très peu de rejets de cendres, de goudron et de saletés.

Cela limite l’encrassement de l’appareil chauffant et facilite son entretien.

Le respect de l’écosystème

Recyclées à partir des déchets industriels du bois, les bûches compressées ont une composition écologique 100 % naturelle. Et comme elles ne sont pas traitées avec des produits chimiques, elles n’émettent que très peu de particules polluantes dans l’air.

D’un autre côté, le bois compressé est une ressource renouvelable qui limite la déforestation et réduit l’importation des matières premières.

Le pouvoir calorifique

La compression de ce type de bois lui confère un excellent pouvoir calorifique et donc plus de chaleur pendant sa combustion. De plus, contrairement au bois traditionnel, le bois compressé est capable de produire de vraies flammes de manière constante.

Ainsi, il suffit d’une seule bûche compressée pour chauffer une pièce pendant environ deux heures.

La simplicité du stockage

Le conditionnement du bois compressé et sa forme lui confèrent un sacré avantage : sa facilité de stockage. On peut d’ailleurs très bien ranger les bûches dans un espace réduit sans qu’elles n’encombrent la pièce.

Légères et de forme régulière, leur manipulation est bien plus aisée par rapport aux bûches classiques.

L’aspect économique

Étant donné qu’une seule bûche suffit pour créer du feu, le stock de bois compressé tient très longtemps. Vous pouvez donc réguler votre consommation en bois selon votre budget et vos besoins.

Inconvénients du bois compressé

La sensibilité à l’humidité

Les bûches doivent non seulement être entreposées dans une pièce non humide, mais celle-ci doit aussi être bien ventilée. Si vous n’avez pas de garage, vous serez donc obligé de les garder à l’intérieur de votre domicile.

Le coût élevé

Comme c’est un produit plus élaboré, son prix d’achat est forcément plus élevé que celui du bois traditionnel. Cela dit, ceci est justifié par son rendement qui est plus élevé et par la qualité de sa combustion.

L’allumage qui est plus complexe

Étant donné leur faible taux d’humidité, les bûches compressées nécessitent moins d’air pour se consumer. Un appareil à fort tirage risque donc de causer une combustion trop rapide et une consommation excessive des bûches.


Le chauffage au bois est il possible pour le chauffage collectif et industriel ?
Existe-t-il des aides financières pour équiper sa maison d’un chauffage au bois ?